femme heureuse, elle est positive face à sa crise de couple

Comment notre cerveau gère nos émotions ?

9 min. 03 sec. Comment notre cerveau gère nos émotions ? Article

0:00 0:00
100

Façonné par des siècles d’évolution, le cerveau humain est une merveille de précision et de complexité.

L'auteur

Cécile Charbonnel

Titulaire d’un Diplôme Universitaire « Méditation et relation de soin » - Formée en Hypnose Clinique et en Communication Non Violente - Créatrice et formatrice au sein de l’organisme « Compétences et Soins » - Enseignante certifiée en musicothérapie rythmique « TaKeTiNa »…

Burn-out de couple Symptômes du burn-out du couple

Le cerveau régule de manière autonome nos fonctions vitales (cœur, respiration, digestion…), il est le siège de nos fonctions cognitives, de notre mémoire, il nous permet de percevoir et d’interpréter notre environnement au travers de nos sens… Et il est également le siège de l’affect et des émotions.

Bien sûr, ceux-ci se traduisent dans le corps par des sensations et des modifications de notre physiologie : notre cœur et notre respiration s’accélèrent quand nous avons peur ou sous le coup d’une émotion agréable comme la joie ou le sentiment amoureux ; notre température corporelle et notre système digestif sont également modifiés par les émotions que nous ressentons…

Mais tout ce processus est orchestré au niveau du cerveau qui perçoit la situation, l’analyse avec tous les filtres qui sont propres à chacun de nous, en fonction de notre histoire, de notre culture, de nos expériences antérieures et du contexte, et qui coordonne notre perception, nos ressentis et nos réactions physiques et corporelles… puis le corps lui-même, renvoie des informations vers le cerveau, et c’est cet échange, ce dialogue permanent qui crée la relation corps-esprit.

Les nécessités de survie de l’espèce humaine ont modelé beaucoup de nos réactions par défaut sur le modèle du combat-fuite-inhibition : je perçois un stress, une menace, et en fonction de l’évaluation que je fais de mes propres capacités, je vais réagir en évitant ou fuyant la menace, en faisant face pour combattre, ou en subissant la situation.

Si ces stratégies nous ont été fort utiles dans un environnement hostile et dangereux comme l’était notre planète il y a 100 000 ans, elles ne sont pas toujours adaptées à la vie dans notre société moderne.

En effet, la plupart des stress que nous percevons de nos jours ne mettent pas directement notre vie en danger, mais sont plutôt de nature psychologique : l’accélération de nos rythmes de vie et le manque de temps, la surcharge de tâches, la sur-stimulation de notre système nerveux par les écrans, la vie en milieu urbain, la circulation…

Mais notre cerveau n’a que peu évolué au cours des 10 000 dernières années. Il ne fait pas la différence entre une menace réelle et une menace psychologique, et y réagit toujours comme si notre survie était en jeu.

Comment cela se traduit-il sur le plan émotionnel ?

En cas de stress émotionnel chronique, la fuite est une réaction de peur qui se traduit par l’évitement ; le combat par l’irritabilité, l’agressivité et la colère, et l’inhibition par le fait de subir la situation, ce qui peut mener à la dépression.

D’autre part, pour être en capacité de réagir, certaines structures de notre cerveau ont un rôle fondamental pour nous mettre en alerte et nous permettre de repérer les dangers éventuels, en particulier l’amygdale et l’hippocampe. L’amygdale scanne en permanence notre environnement à la recherche de menace contre notre intégrité, et l’hippocampe met en mémoire ces données et pourra réactiver une émotion lors d’un souvenir par exemple.

Une des conséquences de ces fonctionnements est que notre cerveau fait velcro aux vécus négatifs et les retient ; et téflon aux vécus positifs qui passent souvent sans laisser de traces.

Comment cela se traduit-il ?

Et bien par exemple, au cours d’une journée, disons normale, ni catastrophique, ni extraordinaire, ce qui vous en restera, et ce que vous aurez tendance à raconter, sont plutôt les événements négatifs, les contrariétés ou les problèmes que vous avez rencontrés, et pas le sourire d’un passant, cette femme qui vous a laissé passer au rond-point, ou encore le peu de monde qu’il y avait au supermarché.

Et lorsque nous sommes en épuisement émotionnel, nous allons ressasser les mauvais moments, les désaccords, ce qui nous agace et nous irrite. Bref, nous fixer sur le négatif.

Alors comment faire ? Est-il possible de contrer cette tendance naturelle, ce biais de négativité ?

Oui c’est possible, et c’est ce que nous disent les neurosciences depuis une bonne dizaine d’années : notre cerveau est plastique, et nous pouvons modifier, par l’exercice de certaines pratiques, sa structure et son fonctionnement.

Nous pouvons diminuer la sensibilité et la réactivité de l’amygdale, et entraîner notre cerveau à prêter attention au positif.

Les méditations que nous vous proposons dans les modules de la méthode ChamboulTwo© vont toutes en ce sens, et vous pouvez également rajouter des petites pratiques simples :

– D’abord, lorsque vous vivez un moment agréable, que ce soit un échange avec un·e ami·e, une petite satisfaction au travail, une sortie dans la nature, un temps de repos et de tranquillité, appréciez pleinement ce moment, goûtez-le, ne le laissez pas passer sans en profiter complètement.

La simple prise de conscience du caractère agréable de cet instant libère des hormones qui participe à notre bien-être, comme la dopamine ou l’ocytocine, et renforce petit à petit notre capacité à apprécier les petits bonheurs au lieu de nous fixer sur les petites contrariétés.

– Autre possibilité : en fin de journée, prenez un temps pour vous remémorer trois petits événements agréables qui ont eu lieu. Des choses simples comme le coup de fil d’un·e ami·e, le fait d’avoir pratiqué une méditation, une place de parking qui se libère juste quand vous en avez besoin, ou avoir eu le temps de boire un thé ou un café au soleil…

Cela vous permet de vous focaliser sur le positif. Et des études démontrent que ressentir de la gratitude diminue le stress et améliore notre bien-être émotionnel et notre santé physique avec une amélioration de notre immunité et une diminution des risques cardio-vasculaires.

Peut-être au début aurez-vous du mal à les trouver. Mais vous verrez que, petit à petit, les événements positifs vous reviendront plus facilement.

Pour mieux ancrer cette routine, vous pouvez également les noter dans un carnet à cet effet. Et peut-être pourriez-vous commencer par exprimer de la gratitude envers vous-même pour avoir pris la décision et mis en action votre volonté d’aller vers un mieux-être dans votre vie personnelle et relationnelle.

Nos autres podcasts sur la crise de couple

couple qui se dispute, la femme se prend la tête car elle est en burn-out de couple

Qu’est-ce que le burn-out du couple ?

Qu’est-ce que le burn-out du couple ?

Article 7 min. 13 sec.

Le burn-out de couple touche chaque année des millions d’hommes et de femmes qui souffrent de et dans leur relation amoureuse. L’équipe de ChamboulTwo vous aide à comprendre ce phénomène pour savoir s’il vous concerne.

femme qui médite pour sortir de sa crise de couple

Méditation : Retrouver l’équilibre dans une situation de stress

Méditation : Retrouver l’équilibre dans une situation de stress

Exercice guidé 15 min. 6 sec.

Nous vivons depuis plus d’un an une période très particulière, marquée par l’incertitude, qui a bouleversé nos habitudes et nos vies personnelles.

couple en burn-out de couple qui attend dans un restaurant

Méditation courte : Crise de couple – Comment gérer ses émotions

Méditation courte : Crise de couple – Comment gérer ses émotions

Méditation 12 min. 48 sec.

Nous vous proposons ici une méditation courte, que vous pourrez utiliser dans différentes situations, vous permettant de ramener du calme et de l’équilibre, dans votre corps et dans votre esprit.

Je n'étais pas convaincu par l'idée d'aller parler de mes problèmes de couple. Mais force est de constater qu'en quelques séances rapides, j'ai réussi à parler de ce qui posait problème dans notre couple. Lara est vraiment à l'écoute, jamais dans le jugement. Elle m'a permis de passer un cap et de repartir sur de bonnes bases. Et surtout j'ai compris qu'il fallait rester vigilant. Le couple se construit sur le long terme mais se détruit en quelques semaines si on n'y prend pas garde. Merci Lara :)

Marc, 27 octobre 2021

Mon premier mariage est parti en fumée à cause de la non-communication entre lui et moi. On se reprochait tellement de choses qu'aujourd'hui encore, 13 ans après notre divorce, on est toujours incapable de se parler, même à propos des enfants. Alors, quand j'ai vu que mon couple actuel prenait le même chemin, j'ai décidé d'agir et de consulter. D'abord seule, puis sur les conseils de Lara, j'ai proposé à mon compagnon de venir avec moi. Il a tout de suite accepté, car lui aussi avait déjà vécu un divorce compliqué à cause des non-dits. Lara a réussi à nous "remettre d'aplomb" rapidement. Elle nous a mis tous les deux en confiance rapidement et nous avons pu faire le point ensemble, en suivant scrupuleusement les conseils de Lara pour ne pas se perdre dans le temps imparti. Je ne sais pas encore comment va évoluer mon couple dans les mois à venir, mais cette consultation nous a clairement fait du bien à tous les deux.

Béatrice - 55 ans - Pacsée depuis 10 ans, 20 octobre 2021

La séance que j'ai suivi avait pour but de tenter de rétablir un dialogue constructif dans notre couple. Et ça a été une vraie réussite. Tous les verrous qui me bloquaient ont sautés rapidement et nous avons retrouvé une vraie complicité... Encore merci à Lara pour sa bienveillance.

Nathalie - 39 ans - Mariée depuis 12 ans, 18 octobre 2021

« Après 15 ans de vie commune et 13ans de mariage, je croyais avoir coché toutes les cases, j’avais atteint mes objectifs de vie. Deux magnifiques enfants de 12 et 9 ans, un couple parfait (en apparence) une belle réussite professionnelle, la maison confortable pour accueillir nos amis et nos famille. et pourtant… Je n’en pouvais plus, sans véritables raison, je me levais tous les matins la boule au ventre. J’étais épuisée, toujours sur les nefs et à deux doigts de tout envoyer balader : mon mari, mon boulot et toute cette vie ! Sur les conseils d’une amie, je suis allé faire le test de ChamboulTwo® pour essayer de savoir si je vivais une vraie crise de couple, en percevoir les causes (puisque sur le papier tout était ok) et comment m’en sortir. A mon grand étonnement, j’ai découvert le concept de burn-out du couple et surtout les solutions pour en sortir. Six mois après, j’ai retrouvé de l’énergie et mon couple va beaucoup mieux… »

Corie – 44 ans – mariée depuis 13 ans avec Maxime*, 18 octobre 2021

Booster son couple. C'est l'idée que j'avais en commandant cette consultation. Pour être honnête, je n'avais pas d'idée préconçue sur ce que nous allions aborder... J'avais même un peu peur de me retrouver face à une "sexothérapeuthe" qui allait me dire comment me comporter au lit avec mon chéri. En fait, pas du tout. Lara a été à l'écoute de mes angoisses, de mes problèmes et m'a proposée quelques petits "trucs et astuces" simples pour vraiment booster mon couple. Et le truc génial, c'est que ça marche. Encore merci pour ton aide et à très bientôt.

Coline, 15 octobre 2021

C’est extrêmement gentil. Le travail a été aussi efficace car vous étiez vraiment prête à faire bouger les lignes et à avancer. Comprendre et accepter qu’on a besoin d’aide, c’est déjà la moitié du chemin de fait !

la Chamboulteam, 12 octobre 2021

Lara est une magnifique personne qui donne beaucoup. Je sors tout juste d'un soin, je ressens déjà les bienfaits positifs. Hâte de voir la suite. Nous avons également beaucoup discuté. Les déclics se font. Merci beaucoup pour ta générosité ! Je recommande +++

Karine, 12 octobre 2021

Contente Jackie de vous savoir sortie d’affaire. Vous avez fait un très beau parcours pour reprendre la main sur votre vie. Bravo !

la Chamboulteam, 2 octobre 2021

ChamboulTwo et Lara, une belle équipe gagnante pour aider les femmes en difficulté. Merci de tout mon cœur pour votre aide précieuse. J’ai beaucoup aimé les outils, hyper faciles à mettre en place.

Jackie G., 1 octobre 2021

Jean Bon, soyons clair, je ne suis pas venu très à l'aise à cette consultation en visio. C'est ma femme qui a insisté pour que nous allions suivre cette consultation pour les couples. J'ai suivi, bien conscient que notre couple n'allait pas bien, mais avec une certaine angoisse à l'idée de tout déballer devant une inconnue. Marjorie, elle, était vraiment confiante. C'est une de ses collègue de boulot qui l'a envoyé voir Lara. En 10 minutes, Lara m'a convaincu. L'heure de consultation est passée très vite et à la fin, j'avais tout sorti : mes problèmes, mes angoisses et même mes fantasmes. Idem pour ma femme. Marjorie et moi sommes ressortis rassurés, avec quelques "trucs" pour mieux communiquer et surtout avec l'envie de partager du bon temps ensemble. Une heure bien utile dans ma vie. Merci

Jean - 37 ans -Marié depuis 13 ans, 29 septembre 2021

Rebondir à 2 ou en solo


...

0