couple lesbien en burn-out de couple qui se tient la main

Dans un couple gay ou lesbien, comme dans tous les couples, on trouve deux personnes qui s’aiment et choisissent de vivre ensemble pour le meilleur… ou pas !

Et il arrive aussi que l’un des deux partenaires tombe en burn-out de couple. Voici les spécificités de la crise dans un couple non hétérosexuel.

Couple hétéro, couple gay ou lesbien, la crise fait toujours aussi mal !

La crise dans un couple est toujours un moment difficile à vivre. Qu’il s’agisse d’une incompréhension, d’un manque de communication, d’une trahison comme lors d’une infidélité ou tout simplement qu’un·e des deux partenaires ne se sente plus en harmonie dans la relation. Tout peut rapidement tourner à l’affrontement. Le fait que le couple soit composé d’hommes ou de femmes ensemble ou avec une personne non-genré·e ne change finalement rien à l’affaire. La douleur engendrée par la crise de couple, l’épuisement émotionnel, les problèmes relationnels ou le burn-out du couple restent difficile à vivre et à surmonter.

Lire aussi : Les symptômes du burn-out de couple

Quelques spécificités de la crise dans le couple gay ou lesbien

Ce qui fait réellement la différence entre un couple hétérosexuel et un couple gay, c’est tout simplement que dans ce dernier, le couple unit deux hommes ou deux femmes ensemble. Aucun des deux partenaires ne peut alors invoquer la différence des sexes, sociale ou culturelle, pour justifier ou expliquer une répartition des tâches, des rôles ou même des responsabilités.

Pourtant, les tâches et les responsabilités n’y sont pas toujours partagées équitablement. C’est le/la plus structuré·e et le/la plus investi·e qui va prendre en charge la plupart des tâches ménagères, subissant une charge mentale plus importante. Ce déséquilibre va, à plus ou moins long terme, mettre en danger l’harmonie du couple. Le quotidien devient une zone de conflit que les deux partenaires vont devoir prendre en considération. Ils devront changer des choses s’ils veulent sauver leur couple. Cela ne se fera pas tout seul et va nécessiter une démarche de l’un ou des deux partenaires.

Sauf… sauf dans le cas d’une relation toxique ou basée sur un rapport de force dont les rouages et les enjeux sont les même pour tous les couples.

« Assumer son homosexualité dans sa famille et dans son travail n’est pas toujours facile… Assumer son couple encore moins »

Assumer son couple dans sa famille et dans son job, pas toujours évident

Si l’homosexualité aujourd’hui est plus acceptée et comprise, dans certaines familles elle est encore taboue voire même niée. Certain·es ont dû cacher leur homosexualité, parfois par culpabilité, mais aussi pour garder la meilleure relation possible avec leur famille, pour se préserver du conflit et du rejet. Avoir une relation de couple dans ces conditions est compliqué voire impossible. Le couple va se construire sur des bases qui ne permettent pas à chacun de s’épanouir pleinement. Les crises ne sont pas jamais bien loin des dates des fêtes de famille que les partenaires doivent passer séparément ou isolés de leurs familles. Celui ou celle dont l’homosexualité est rejetée ou cachée se sent complètement piégé·e et son ou sa partenaire rejeté·e. Le couple reste « en pointillés ». La même problématique se retrouve dans le milieu professionnel. La peur de se faire « outer » empêche d’assumer sereinement son homosexualité, et à plus forte raison d’assumer son couple. Cette situation peut mener le couple vers une grande détresse émotionnelle, voir vers la rupture.

Lire aussi : Burn-out de couple : rupture ou crise passagère ?

Union libre, PACS, mariage : s’engager ou pas

Dans tout couple qui se construit, l’engagement peut être source de divergences. Les couples gays et lesbiens ne dérogent pas à cette règle. Si avant les années 2000, ce sujet n’était pas d’actualité pour les couples homosexuels qui n’existaient pas dans le champ légal, depuis la situation a changé avec le PACS, et le mariage pour tous. Pour tous les couples homosexuels, il est enfin possible de s’engager selon la phrase consacrée : « pour le meilleur et pour le pire » avec leurs chèr·e et tendre.

Mais le mariage peut faire peur et révéler chez certain·e·s partenaires une problématique d’engagement. Les tensions et les crises autour de ce sujet peuvent avec le temps, faire basculer celui qui attend cet engagement ou qui le redoute vers un burn-out amoureux.

Pour beaucoup de couples gays et lesbiens le mariage est le premier pas vers le projet parental et donc vers l’homoparentalité.

Cependant, il arrive que cette envie d’enfant ne soit pas partagée par un des deux conjoints. Dans ce cas, le couple risque de connaître des difficultés. Si chacun cherche à imposer son point de vue, la relation basculera dans le « rapport de force ».

Avec le temps, la relation va se détériorer et le couple en crise aura du mal à se projeter sur un avenir commun.

« Devenir parents pour un couple gay ou lesbien : c’est encore aujourd’hui le parcours du combattant… »

Devenir parents n’est pas une décision facile… Et peut entraîner des tensions, des moments de découragement.

Devenir parents pour un couple homosexuel est encore aujourd’hui le parcours du combattant. C’est souvent une décision mûrement réfléchie, qui va prendre du temps à se concrétiser en raison des obstacles légaux et pratiques, ainsi que des choix qui seront faits pour accéder à cette parentalité : insémination avec donneur anonyme – ou pas ? Mère porteuse, parentalité partagée avec un couple gay de l’autre sexe ?

D’autre part les préjugés et les peurs peuvent être tenaces aux yeux des familles de chacun qui n’acceptent pas forcément le projet, ce qui peut également créer des tensions.

Enfin, cela peut faire apparaître des conflits ou cristalliser des problématiques préexistantes quant à la légitimité du parent non biologique, son rôle et sa place vis-à-vis de l’enfant et de la belle famille.

Le cas particulier du « second parent »

Il existe plusieurs noms pour qualifier le parent « non biologique » d’un enfant issu d’un couple gay : parent d’intention, parent social… mais le terme le plus usité est aujourd’hui « second parent ».

Depuis l’adoption du mariage pour les couples de même sexe, « les couples mariés peuvent établir une filiation double à l’égard de leurs enfants par l’adoption de l’enfant du conjoint / de la conjointe, et peuvent adopter conjointement un enfant » précise l’association APGL (association des parents et futurs parents gays et lesbiens).

Mais dans les familles homoparentales dans lesquelles les parents ne sont pas mariés, le parent social n’a pas de lien juridique avec l’enfant. Seul le parent géniteur est reconnu comme parent légal.

Pour le second parent, il n’y a alors comme solutions pour faire reconnaître ses droits et responsabilités sur l’enfant que l’adoption ou en demander la délégation de l’autorité parentale. Et pour adopter l’enfant de son conjoint, encore faut-il être marié et avoir l’accord du parent biologique…

Inutile de préciser que quand le couple est en crise, faire valoir ses droits de parent peut devenir extrêmement compliqué et générer des tensions supplémentaires, des menaces voir du chantage… La crise de couple peut alors virer au cauchemar !

Des solutions spécifiques au burn-out dans le couple gay ou lesbien ?

Si vivre une crise dans son couple ne change en rien selon son orientation sexuelle, il n’en reste pas moins que pour en sortir, mieux vaut utiliser des outils adaptés ou consulter un thérapeute qui connaît les spécificités propres aux couples gays ou lesbiens. Se sentir compris permet d’avancer bien plus vite que ce soit pour retrouver la confiance en soi après un burn-out de couple ou lorsqu’on entame une thérapie conjugale pour comprendre ce qui nous arrive et essayer de retrouver énergie et joie de vivre ensemble.

Test : Êtes-vous en burn-out de couple ?

couple hétérosexuel complices qui font face ensemble à leur burn-out de couple

Burn-out de couple, comment faire face à deux ?

Dans votre couple, l’un de vous est en burn-out de couple et l’autre veut absolument aider à remonter la pente et à sortir de cet épuisement amoureux particulièrement difficile à vivre ?

Un couple qui se tient par la main, qui se soutient dans une crise de couple

Comment réagir face au burn-out de couple de son ou sa conjointe ?

Le burn-out du couple est un syndrome difficile à vivre pour celui ou celle qui en est victime. Mais qu’en est-il pour son ou sa partenaire ? Comment faut-il réagir face à un·e conjoint·e victime du burn-out du couple ?

Burn-out de couple : rupture ou crise passagère ?

Le burn-out de couple n’est jamais une crise anodine. Il est le résultat d’une accumulation de conflits dans le couple, de frustrations et de petites et grandes déceptions entraînant des […]

photo d'une femme détendue qui sourit parce qu'elle a heureuse car elle a rebondi après sa crise de couple

Comment rebondir après un burn-out de couple ?

Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner pour rebondir après un burn-out de couple est de penser à soi… Prendre du temps pour soi, découvrir ou retrouver des activités […]

couple homme et femme qui s'enlace parce qu'ils ne sont plus en crise de couple

L’après burn-out de couple : Comment éviter les pièges de la rechute ?

Burn-out de couple, dépression amoureuse, usure du couple… Quand on a réussi à s’en sortir et à reprendre une vie de couple plus harmonieuse, on n’a pas envie de retomber dans ses mauvaises habitudes.

Une femme et un homme assis face a face pour parler du burn-out de couple

Faut-il consulter un thérapeute pour un burn-out de couple ?

Le burn-out de couple, aussi appelé fatigue émotionnelle, ne doit pas être traitée à la légère. Alors, dans le cas d’un burn-out de couple, par qui peut-on se faire aider de manière efficace ?

femme assise devant une baie vitrée qui cherche des solutions pour sortir de son burn-out de couple

Solutions pour sortir du burn-out de couple

Le burn-out de couple, qu’il soit amoureux ou conjugal est une vraie souffrance qui peut toucher tout un chacun. Souvent, le plus difficile est de mettre un nom sur ce mal avant de pouvoir, enfin, trouver des solutions.

femme au téléphone qui se dispute avec son amoureux et qui pense se séparer

Êtes-vous en burn-out du couple ?

Le burn-out de couple, qu’il soit amoureux ou conjugal, est un mal qui touche de plus en plus d’hommes et de femmes. Si les symptômes sont aujourd’hui bien connus, le diagnostic reste pourtant difficile à poser.

couple qui se tient par la main burn-out amoureux ou conjugal

Amoureux ou conjugal, quelles sont les différentes réalités du burn-out du couple ?

La crise de couple concerne – à des degrés différents – quasiment tous les couples à un moment ou un autre de leur histoire…

illustration d'un homme et une femme qui parlent différemment de leur burn-out de couple

Homme/Femme : pourquoi une telle inégalité face au burn-out de couple ?

Comment hommes et femmes vivent-ils le burn-out du couple ? Existe-t-il vraiment une différence en fonction du sexe ?

Je n'étais pas convaincu par l'idée d'aller parler de mes problèmes de couple. Mais force est de constater qu'en quelques séances rapides, j'ai réussi à parler de ce qui posait problème dans notre couple. Lara est vraiment à l'écoute, jamais dans le jugement. Elle m'a permis de passer un cap et de repartir sur de bonnes bases. Et surtout j'ai compris qu'il fallait rester vigilant. Le couple se construit sur le long terme mais se détruit en quelques semaines si on n'y prend pas garde. Merci Lara :)

Marc, 27 octobre 2021

Mon premier mariage est parti en fumée à cause de la non-communication entre lui et moi. On se reprochait tellement de choses qu'aujourd'hui encore, 13 ans après notre divorce, on est toujours incapable de se parler, même à propos des enfants. Alors, quand j'ai vu que mon couple actuel prenait le même chemin, j'ai décidé d'agir et de consulter. D'abord seule, puis sur les conseils de Lara, j'ai proposé à mon compagnon de venir avec moi. Il a tout de suite accepté, car lui aussi avait déjà vécu un divorce compliqué à cause des non-dits. Lara a réussi à nous "remettre d'aplomb" rapidement. Elle nous a mis tous les deux en confiance rapidement et nous avons pu faire le point ensemble, en suivant scrupuleusement les conseils de Lara pour ne pas se perdre dans le temps imparti. Je ne sais pas encore comment va évoluer mon couple dans les mois à venir, mais cette consultation nous a clairement fait du bien à tous les deux.

Béatrice - 55 ans - Pacsée depuis 10 ans, 20 octobre 2021

La séance que j'ai suivi avait pour but de tenter de rétablir un dialogue constructif dans notre couple. Et ça a été une vraie réussite. Tous les verrous qui me bloquaient ont sautés rapidement et nous avons retrouvé une vraie complicité... Encore merci à Lara pour sa bienveillance.

Nathalie - 39 ans - Mariée depuis 12 ans, 18 octobre 2021

« Après 15 ans de vie commune et 13ans de mariage, je croyais avoir coché toutes les cases, j’avais atteint mes objectifs de vie. Deux magnifiques enfants de 12 et 9 ans, un couple parfait (en apparence) une belle réussite professionnelle, la maison confortable pour accueillir nos amis et nos famille. et pourtant… Je n’en pouvais plus, sans véritables raison, je me levais tous les matins la boule au ventre. J’étais épuisée, toujours sur les nefs et à deux doigts de tout envoyer balader : mon mari, mon boulot et toute cette vie ! Sur les conseils d’une amie, je suis allé faire le test de ChamboulTwo® pour essayer de savoir si je vivais une vraie crise de couple, en percevoir les causes (puisque sur le papier tout était ok) et comment m’en sortir. A mon grand étonnement, j’ai découvert le concept de burn-out du couple et surtout les solutions pour en sortir. Six mois après, j’ai retrouvé de l’énergie et mon couple va beaucoup mieux… »

Corie – 44 ans – mariée depuis 13 ans avec Maxime*, 18 octobre 2021

Booster son couple. C'est l'idée que j'avais en commandant cette consultation. Pour être honnête, je n'avais pas d'idée préconçue sur ce que nous allions aborder... J'avais même un peu peur de me retrouver face à une "sexothérapeuthe" qui allait me dire comment me comporter au lit avec mon chéri. En fait, pas du tout. Lara a été à l'écoute de mes angoisses, de mes problèmes et m'a proposée quelques petits "trucs et astuces" simples pour vraiment booster mon couple. Et le truc génial, c'est que ça marche. Encore merci pour ton aide et à très bientôt.

Coline, 15 octobre 2021

C’est extrêmement gentil. Le travail a été aussi efficace car vous étiez vraiment prête à faire bouger les lignes et à avancer. Comprendre et accepter qu’on a besoin d’aide, c’est déjà la moitié du chemin de fait !

la Chamboulteam, 12 octobre 2021

Lara est une magnifique personne qui donne beaucoup. Je sors tout juste d'un soin, je ressens déjà les bienfaits positifs. Hâte de voir la suite. Nous avons également beaucoup discuté. Les déclics se font. Merci beaucoup pour ta générosité ! Je recommande +++

Karine, 12 octobre 2021

Contente Jackie de vous savoir sortie d’affaire. Vous avez fait un très beau parcours pour reprendre la main sur votre vie. Bravo !

la Chamboulteam, 2 octobre 2021

ChamboulTwo et Lara, une belle équipe gagnante pour aider les femmes en difficulté. Merci de tout mon cœur pour votre aide précieuse. J’ai beaucoup aimé les outils, hyper faciles à mettre en place.

Jackie G., 1 octobre 2021

Jean Bon, soyons clair, je ne suis pas venu très à l'aise à cette consultation en visio. C'est ma femme qui a insisté pour que nous allions suivre cette consultation pour les couples. J'ai suivi, bien conscient que notre couple n'allait pas bien, mais avec une certaine angoisse à l'idée de tout déballer devant une inconnue. Marjorie, elle, était vraiment confiante. C'est une de ses collègue de boulot qui l'a envoyé voir Lara. En 10 minutes, Lara m'a convaincu. L'heure de consultation est passée très vite et à la fin, j'avais tout sorti : mes problèmes, mes angoisses et même mes fantasmes. Idem pour ma femme. Marjorie et moi sommes ressortis rassurés, avec quelques "trucs" pour mieux communiquer et surtout avec l'envie de partager du bon temps ensemble. Une heure bien utile dans ma vie. Merci

Jean - 37 ans -Marié depuis 13 ans, 29 septembre 2021

Rebondir à 2 ou en solo


...

0